logo (10K)

Exposition actuelle

Raymond L'Epée

Huile

, oeuvre de

Exposition du 5 octobre au 27 octobre 2019
Vernissage le dimanche 6 octobre 2019 à 14h00

Téléchargez le carton de l'exposition.

De la toile blanche ...

Raymond L'Epée n'aime pas commencer une nouvelle toile. Généralement, il ne sait pas ce qu'il va entreprendre: les idées grouillent, se bousculent et il rejettera d'entrée celles qui pourraient présenter trop de facilité, n'éprouvant qu'une satisfaction mitigée d'une "belle toile, vite venue". Il se met au défi de dépasser sans cesse ses propres possibilités. D'où l'appréhension...

Il ne "dessinera" pas un sujet en en définissant les contours, mais au contraire, partant du centre, il travaillera en taches successives, se superposant parfois, et l'on verra l'image apparaître sur la toile, un peu comme celle du photographe lorsqu'il plongeait son papier dans le révélateur. C'est le grand point de départ.

De la couleur ...

Le sujet, posé et accepté, va servir de base à la recherche personnelle et sans cesse renouvelée chez L'Epée: la lumière. L'évocation figurative, bien que support, n'apparaîtra plus à l'artiste avec autant d'acuité qu'au spectateur. Le regard du peintre cancellera l'image mentale, nominale, qui devient "prétexte à".

Sa palette est restreinte: trois couleurs, rarement davantage, du blanc. En les assemblant, la gamme s'étend largement et conférera à la toile l'unité recherchée.

Les couches fines, peu couvrantes, vont se succéder. Si ces couches s'additionnent par dizaines, l'apparence doit rester sauve et en finalité, la toile doit respirer, accrocher et renvoyer la lumière, sans donner l'impression de surcharge, de lourdeur ou de fermeture.

De la recherche ...

Raymond L'Epée éprouve aussi une certaine excitation à de nouvelles expériences.

Il alternera un propos simple, géométrique, à un autre plus descriptif. La façon de les aborder, respectivement, est très différente. Pourtant, un espace plus abstrait aura à son oeil une configuration figurative de par la profondeur qu'il y fera entrer: il n'y a jamais un seul et unique plan sur la toile.

La gémellité se retrouve dans l'aspect toujours formel d'une oeuvre ou d'une autre, dans sa touche, dans la lumière.

Chiara La Spada

Biographie

Raymond L'Epée est né en 1942 à Neuchâtel. Il suit une formation de compositeur-typographe, puis pratique de ce métier par intermittence jusqu'au début des années 70. Parallèlement, il suit des cours du soir de peinture et de modelage avec P. E. Bouvier et A. Ramseyer à l'Académie Maximilien de Meuron à Neuchâtel, de 1957 à 1962. Après un séjour de 2 ans à Bonnieux, dans le Vaucluse, en 1968 et 1969, il passe un brevet d'enseignement en 1971 et enseigne à temps partiel.

Un voyage à New York en 1978 lors duquel il découvre la peinture américaine est pour lui une révélation. Il séjourne ensuite une année en Italie: à Barberino Val d'Elsa (Toscane), à Lamezia Terme (Calabre) et en Sicile, en 1989. Il sera invité par la suite un mois par la cité de Monterchi (Toscane) dans le cadre des manifestations entourant le 500e anniversaire de la mort de Piero della Francesca en 1993.

Raymond L'Epée a obtenu la Bourse fédérale des Beaux-Arts en 1967, 1968, 1970. Il est Lauréat de la Fondation Pro Arte en 1972, de la Bourse Kiefer-Habizel à Lucerne en 1969, obtient le Prix peinture du Musée des Beaux-Arts de la Chaux-de-Fonds en 1968 et le Prix Bachelin à Neuchâtel en 1972.

Principales expositions personnelles

  • Ditesheim et Maffei Fine Art SA, Neuchâtel, 2008, 2013, 2018
  • Hôtel La Prairie, Yverdon-les-Bains, 2014
  • Galerie Numaga, Auvernier, 1969, 1973, 1995, 2001
  • Galerie Ditesheim, Neuchâtel, 1978, 2005
  • Galerie du Faubourg, Neuchâtel, 1982, 1986
  • Galerie du Cour Saint-Pierre, Genève, 1982
  • Galerie Paul Vallotton, Lausanne, 1986, 1989
  • Galerie Ringmauer, Morat, 1997
  • Galerie du Chêne, Lausanne, 1998
  • Monterchi, dans le cadre du 500e anniversaire de la mort de Pierro della Francesca, 1993
  • San Sepolcro, musée civique, 1996

Principales expositions collectives

  • Musée de Winterthur
  • Musée Jenish, Vevey
  • Musée de Lucerne
  • Musée de La Chaux-de-Fonds
  • Musée de Neuchâtel
  • Musée de Lyon
  • Salon des Réalités Nouvelles, Paris
  • Institut de France, Académie des Beaux-Arts, Paris
  • Maison de la Culture, St Etienne
  • Galerie Numaga, Auvernier
  • Galerie Ditesheim, Neuchâtel
  • Galerie du Faubourg, Neuchâtel
  • Galerie du Cour Saint-Pierre
  • Galerie du Paul Vallotton, Lausanne
  • Art in Switzerland, USA: Elvehjem Museum of Art, University of Wisconsin, Madison
  • Heron Gallery, Center of Contemporary Art, Indiana University, Indianapolis
  • International Monetary Fund Visitor's Center, Washington, 1991

Oeuvres dans les musées de Neuchâtel, La Chaux-de-Fonds, Madison

Friche industrielle à Serrière I, oeuvre de Raymond  L'ÉpéeLubéron, oeuvre de Raymond  L'ÉpéeHépatiques, oeuvre de Raymond  L'ÉpéeL'atelier d'un peintre, oeuvre de Raymond  L'Épée
Jardin clos, oeuvre de Raymond  L'ÉpéeHortensia d'hiver, oeuvre de Raymond  L'Épée


La galerie est ouverte du jeudi au dimanche de 14h à 18h pendant les périodes d'exposition et sur rendez-vous.

Galerie Les 3 Soleils, Route de la Corniche 27, 1098 Epesse, Suisse.     Tél: +41 21 799 23 75     Mob: +41 78 841 69 66     Email: [email protected]